Mein Kampf, . . . Mon combat !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:15

Bonjour à tous,
Tout d'abord je me dois d'exprimer mes regrets auprès de membres tels que Kenneth508 ou burdidi (et peut-être d'autres) de leur imposer ce sujet qu'ils connaissent déjà d'un autre forum.
Mais, pour les autres, le récit, même s'il est plutôt long, montre à suffisance dans quel genre de monde on vit, . . . !
L'autre conclusion est qu'il ne faut jamais laisser tomber les bras et qu'il faut parfois se battre pour des choses qui paraissent élémentaires.

Voici le "récit" de ce qui est arrivé à ce char récemment :
En mars 2012, je crée un Post sur le sujet, sur un autre Forum.


Hermeton-sur-Meuse, petit village du Condroz, sur la Meuse Belge, entre Dinant et Givet

Hermeton sur Meuse : De violents combats ont eu lieu entre le 4 et le 7 septembre 1944.
La 9ème Division d'Infanterie se dirige vers la Meuse, venant de Philippeville. L'objectif est de franchir le fleuve entre Heer-Agimont et Hastière dans le but de poursuivre la progression vers Dinant.
Ils sont pris sous le feu de la Panzerdivision "Das Reich" qui campe à Blaimont, sur les hauteurs.
S'ensuivent de violents combats durant 4 jours.
Les résistants de la Région ont abondamment aidé les troupes alliées pour arriver à remporter cette victoire.
En remerciement l'Armée US a offert un Sherman Jumbo aux Résistants en guise de souvenir.

Il y a quelques années, le Jumbo a été enlevé pour être restauré et exposé au Musée des Blindés à Bruxelles et remplacé à Hermeton s/M par un Sherman M4 (de la 3ème Div I - qui n'est pas impliquée dans les combats).

Celui qu'on voit donc le long de la route n'est pas celui qui a été offert aux Résistants, mais il est représentatif de l'armement allié utilisé durant la WWII.







Johnny.


Dernière édition par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 11:11, édité 4 fois
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:18

Et bien, ici, comme c'est souvent le cas, on peut prendre la mesure d'une forme de bêtise chronique !

En fait il existe un groupement local qui tente de perpétuer le souvenir de ces courageux résistants et des troupes US qui sont intervenus entre le 4 et le 7 septembre 1944, dans la région.

Mais voila,. . . quelqu'un s'étant rendu compte qu'il y avait à cet endroit, un des rares Sherman's Jumbo's encore présents en Belgique, est parvenu à obtenir qu'on "s'empare" de ce souvenir local, pour l'exposer dans un musée et qu'on le remplace par un autre Sherman moins représentatif.
Résultat : le groupement local refuse de prendre en charge la restauration ou même le simple entretien de ce véhicule, prétextant "que ce n'est pas le sien ! "
Je me suis adressé aux Autorités communales où j'ai reçu pour réponse que cet engin était sous la garde du groupement local.
Donc on tourne en rond.

Triste situation.

Johnny

Il est donc en train de rouiller paisiblement
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:20

Octobre 2012 :

Nouvelle importante :

Le Char en question se trouve actuellement dans un atelier de restauration depuis plusieurs semaines.

Si vous passez à l'endroit (Hermeton sur Meuse) vous n'y verrez donc pas de char. La stèle est cependant toujours présente et attend avec l'impatience que l'on devine, le retour de ce formidable témoin du passé.

Je ne manquerai pas de revenir sur le sujet dès que l'engin aura retrouvé sa place.

Johnny
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:27

Juin 2013 - Rebondissement !

Et bien voila. Le moment est venu de revenir sur le sujet.

Je fais d'abord un petit saut dans le passé récent. L'an passé, vers le mois d'avril, en passant sur la route, à l'endroit où se trouvait le char en question, . . . plus de char !
Disparu ! Le premier moment de surprise passé, . . . le temps de me remettre les idées en place, je me renseigne auprès des habitants du coin.

C'est ainsi que j'apprends que l'enlèvement a eu lieu de nuit ! Vous lisez bien, . . . de nuit. Le char a été hissé sur un plateau et emmené, . . . on ne sait où.

Réaction, je crois normale de ma part, j'adresse en courrier aux instances communales et demande des explications au sujet de ce qu'il est arrivé à ce témoin du passé.

Au mois de mai 2012, juste avant l'été, je reçois un courrier-réponse du Bourgmestre de Hastière qui me rassure. Il me dit que le char a été enlevé en vue de sa restauration et qu'il actuellement remisé dans un endroit sécurisé en attendant de retrouver sa place sur la voie publique. Vraiment dommage que je n'aie pas conservé ce courrier, . . . !

Puis le temps passe.
Chaque fois que je passe sur cette route, je rêve d'y revoir "mon" char, "mon" Sherman.
Mon imagination (fertile il va sans dire) me fait entrevoir un site rénové le long de la route, où trône un superbe Sherman M4 dans le style de celui de Bastogne.
Je suis heureux à cette idée.

Entre-temps, vers le mois d'octobre 2012, je (re)tombe sur le présent post et j'annonce que le char est en cours de restauration, . . . !

Début 2013, l'hiver prend fin. Les neiges disparaissent. On se prend à rêver du printemps.
Je passe toujours très régulièrement sur cette route tristement vide d'un quelconque char.

J'adresse un nouveau courrier au Bourgmestre et lui rappelle notre premier échange d'il y a +/- un an. Je vous laisse deviner : Pas de réponse ! ! !
En mars 2013, je reviens à la charge bien entendu. Deuxième courrier et, . . . toujours pas de réponse. En avril 2013, re-courrier sur un ton un peu moins aimable.
Et, . . . toujours aucune réaction ! Ça commence à bien faire, non ? ?

Je connais des journalistes. Je me dis que cette affaire pourrait peut-être les intéresser.
J'ai un contact avec un membre de la Presse qui me demande de lui adresser un récit le plus complet possible. OK, je vais faire ça.

Mai 2013 : Je reçois au courrier un dépliant annonçant l'Organisation d'un Week-end de Bienvenue à Hastière (dont Hermeton-sur-Meuse fait partie). Ce week-end alieu les 22 et 23 juin 2013.
Je parcours le programme et découvre, ô surprise, qu'un habitant de Hastière, passionné par les véhicules US WWII, ouvre ses portes et permet la visite de ses installations.


Le programme indique que les intéressés pourront recevoir toutes les explications qu'ils souhaitent sur la restauration de véhicules militaires anciens et notamment au sujet de la restauration du char Sherman de Hermeton-sur-Meuse !





Détail qui concerne le site en question :



Ce matin donc, le coeur léger et l'âme sereine, je me rends à Hastière à l'ouverture du site à 10H00.

Et voila ce que je découvre, . . . ! ! ! L'horreur suprême !







Mais le pire reste à venir :

Voici une photo prise de l'intérieur du char, le capot arrière étant ouvert vers le ciel. Il s'agit du compartiment moteur !



Autre vue du compartiement moteur avec la paroi intérieure du char :





Je poursuis ma visite du siet, mon appareil photo à la main et voila ce que je découvre :







LE COMBLE ! ! !




Dites-moi maintenant de la gueule de qui on se fout dans ce pays de cons !

J'attends vos réactions, . . . quelles qu'elles soient !

Si vous voulez voir à quoi ressemblait ce char il y a un peu plus d'un an, je vous invite à aller voir les premières photos du présent post.

Personnellement je suis profondément dégoûté.

Johnny.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:29

Toujours en juin 2013 :

Mais en fait je me suis trouvé dans un milieu tout à fait marginalisé. Mon impression, même plusieurs heures après avoir pris les photos, reste de m'être trouvé sur un chantier de "ferrailleurs de vieux véhicules militaires".
J'ajoute à cela ce sentiment très désagréable de devoir me rendre à l'évidence qu'il n'a jamais été dans les intentions de ces gens de restaurer le char en question, mais bien tout simplement d'être arrivés à l'enlever de la voie publique pour se l'approprier et l'entreposer dans une sorte de cimetière de la deuxième Guerre Mondiale.

Si je laisse courir ma "parano", dans quelques mois (ou années ?) tout le monde se sera désintéressé de ce char. Plus personne n'y pensera et le Baraki ferrailleur l'aura emporté.

Il ne faut pas perdre de vue non plus que le déplacement du char vers ce chantier s'est fait avec l'assentiment des autorités locales . . . !

Johnny.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:33

Réponses à des questions de membres outrés par cette situation - juin juillet 2013 :

XX a écrit:Mais finalement il appartient à qui ce char ?
Au musée de l'armée, à la commune, à l'association locale ?

On ne peut tout de même pas partir ainsi avec un char, même s'il est US WWII !

XX

@ YY : Qui suis-je pour défoncer la porte du bureau du Bourgmestre ? Par contre, ma qualité de citoyen me permet de contacter la Presse, comme j'en avais l'intention et de relater les faits, preuves (photos) à l'appui.
Mais quel dommage que je n'aie pas conservé le courrier du Bourgmestre dans lequel il me rassurait quant au fait que le char était remisé dans un endroit sécurisé en vue de sa restauration, . . . !

@ XX : La petite histoire veut que le premier char (le Sherman Jumbo) ait été offert aux résistants locaux par les troupes US en remerciement pour l'aide et les services rendus au cours des combats de septembre 1944.
La Paix revenue, le char en question a été placé sur la route qui va de Hastière à Givet et une stèle a été inaugurée à l'endroit. Dans les années '90, quelqu'un d'observateur s'est rendu compte qu'il s'agissait d'un Sherman "Jumbo" (dont il ne restait plus que 4 exemplaires en Belgique). Même au Musée de Bruxelles il n'y en avait pas. "On" a donc décidé d'enlever le char de Hermeton pour le mettre au Musée de Bruxelles. Lorsque les transporteurs se sont présentés pour enlever le char, ils se sont heurtés au refus des habitants de l'endroit qui les ont empêchés de partir avec le char. Finalement le "pot de Fer" l'a emporté contre le "pot de Terre". Le Jumbo est parti pour Bruxelles où il devrait toujours se trouver et en ses lieu et place, on a placé un Sherman M4, celui dont il est question ici.
Pour répondre à la question posée, je n'ai aucune idée. Le fait est que, étant donné que l'original a été enlevé contre la volonté des habitants, chacun rejette sur les autres les responsabilités de gestion de cette pièce.
"Les Amis d'Agimont" (ASBL qui perpétue la mémoire des vaillants résistants) se désintéresse du char actuel en disant "que ce n'est pas le leur" et la collectivité (l'administration communale) se désintéresse également du char en question en prétendant que ce qui le concerne doit être assumé par l'ASBL "Les Amis d'Agimont".

Et entre les deux évolue un "collectionneur" de véhicules lourds US WWII, . . . !
Je laisse à chacun le soin de terminer le récit de la situation.
Si j'en crois la rumeur publique, il y a de nombreuses années que le collectionneur en question souhaite et espère pouvoir s'approprier le char en question. Et bien c'est en bonne voie.

Johnny.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:35

Intervention d'un membre :

Re: Le Tank Sherman de Hermeton sur Meuse.
Message par "ZZ" le Sam 22 Juin - 19:26

Je suis dégoûté par ce récit... À en pleurer !!!! Je contacter la presse à ta place
Johnny... Cela intéressera surement certains journalistes... Surtout que l'on arrive doucement aux 70 ans de la libération...
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:36

Ma réponse :

C'est bien ce que j'ai l'intention de faire "ZZ", rassure-toi !

En plus, pour ceux que la chose intéresse, si vous allez sur "Google Maps" et que vous "descendez" sur Hermeton-sur-Meuse, entre Heer-Agimont et Hastière sur la route 96, à un endroit défini, vous pouvez vous placer à hauteur du sol et balayer les alentours (le petit bonhomme jaune). Et bien il vous place à quelques mètres du char en question.

Tout à l'heure, je vais aller prendre une ou deux photos de l'endroit où se trouvait le char. La stèle et les chaines qui délimitent la zone de commémoration s'y trouvent toujours, mais le char a disparu, et pour cause !

A+
Johnny.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:37

Que les choses soient claires, je n'ai nullement l'intention de laisser les choses en l'état !

Je pense déjà à plusieurs options auxquelles je vais m'attacher sans savoir à l'avance si oui ou non, je recevrai une écoute, mais je vais "tenter le coup", c'est clair.
Je pense par exemple à la S.R.A.M.A (la Société Royale des Amis du Musée de l'Armée), à l'association d'Agimont dont je connais un des Administrateurs, à la Presse bien entendu et sans doute à d'autres instances telles que la Région Wallonne (Service du Patrimoine), etc, etc, . . .

Pour moi, ce char doit être pris en charge par quelqu'un de responsable, soigneusement restauré et remis en place.

Johnny.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:39

Comme promis, je suis allé faire des photos du site tel qu'il existe actuellement, . . . sans le char.
Précision, le char se trouvait à l'endroit exact où on a placé le panneau annonçant le Week-end de bienvenue.

Voici :





Johnny.

PS : Merci à tous pour vos encouragements. Vous serez tenus au courant des suites.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:41

Et bien voila, la machine est lancée, . . . !

Ce matin j'ai pris contact avec un représentant de la Société Royale des Amis du Musée de l'Armée. J'ai pu parler à un monsieur fort aimable qui a tendu une oreille plus qu'intéressée.

Il m'a demandé de lui adresser un dossier complet sur le plan historique et sur le plan photographique, ce que je me suis bien entendu empressé de faire.
Tout est parti, textes et photos.
Il m'a assuré qu'il y aurait des suites et que je serais tenu au courant. Il a ajouté que, si par hasard, ce sujet sortait de ses compétences personnelles, il me mettrait sans faute en contact avec les instances compétentes.

Espérons, espérons ! ! !

Johnny.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:42

Certains commencent à me connaître et savent que, lorsque je me sens impliqué, j'y vais à fond. Il ne faut donc pas s'étonner que je suis allé abondamment fouiller sur le Net. Je suis donc tombé sur un lien intéressant qui relate
La curieuse histoire du tank d’Hermeton-sur-Meuse.


A l’évidence, les combats du 6 septembre à Blaimont ont été durs. Une trentaine de GI’s blessés sont soignés et évacués par le détachement médical du 3/60 CT avec une bravoure qui sera récompensée par une citation à l’ordre du jour. Sous les obus, le détachement redescend la déclivité et, après avoir récupéré des canots à la nage, parviennent à faire traverser les blessés sur la rive gauche. A quelques pas se situe la maison du docteur dentiste Paul Michel ; il ouvre ses portes avec courage pour l’installation d’une antenne médicale, cette initiative permet de sauver de nombreuses vies.
En 1948, en remerciement de l’US Army et pour conforter le projet d’un Mémorial à Hermeton, à proximité de sa maison, le docteur Michel se voit confier un char Sherman de type M4A3E2 Jumbo. Les circonstances exactes de ce ‘prêt’ s’avèrent toujours peu claires. Le temps passe… une cinquantaine d’années ! Un jour, pour des raisons curieuses, la famille Michel déclare vouloir récupérer le char, arguant qu’il est leur possession : tollé dans l’entité où chacun y va de son avis contradictoire ! La municipalité contacte alors à la fois l’ambassade des Etats-Unis et le Tank Museum du Musée Royal de l’Armée pour y voir clair. L’ambassade confirme que le char Jumbo est toujours sur la liste des matériels de l’armée. Tandis que le Tank Museum fait remarquer avec justesse que ce type de char est rare, très rare.
En effet, il ne fut fabriqué qu’à 260 exemplaires pour un total tous types inclus de 49.234 ! En fait, le Jumbo est un Sherman dont le blindage était spécialement épais afin de pouvoir confronter les Tiger allemands et doté d’un canon performant. L’affaire est entendue, le Jumbo passe dans la collection du Tank Museum et ce dernier prête un Sherman de type plus commun, un M4A4. Et le 8 décembre 1994, devant une foule mécontente, l’échange se passe. Accroché dans la haie à gauche du Mémorial subsiste un panneau assez rageur : la petite histoire se mêle à la grande !
Robert Dehon

http://www.patrimoinemosan.net/TRACES/Blaimont.html

Johnny.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:44

Et voici à présent le premier Sherman de Hermeton-sur-Meuse, le Jumbo, photographié dans la cour carrée du Musée de l'Armée, après sa restauration.

avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:46

Quelques infos :

Ce mercredi 26.6.2013, j'ai rencontré un vieux Monsieur, ex-Échevin de Hastière, qui a été impliqué directement dans les tractations de 1994 pour tenter de conserver le Jumbo et éviter son transfert à Bruxelles. Depuis cet épisode, ce Monsieur s'est investi à fond dans la défense du 2ème char. Il était au courant des tentatives répétées de ce petit groupe de collectionneurs de s'approprier le char.
Mais l'âge aidant, une certaine fatigue, une santé déficiente, un manque de plus en plus chronique d'énergie ont fait qu'il a fini par capituler. Il était donc plutôt heureux d'être sollicité par quelqu'un de plus jeune (. . . ne riez pas !) qui envisageait de reprendre le flambeau.
Nous avons beaucoup parlé. In fine il m'a remis toute la documentation qu'il avait réunie à ce sujet depuis 1948, . . . ! A charge pour moi d'en faire bon usage.
J'ai consacré près d'une journée à tout lire et à tout annoter.
Hier, vendredi, j'ai terminé la rédaction d'un article que j'ai intitulé :
"LE SCANDALE DU CHAR SHERMAN D'HERMETON-SUR-MEUSE, OU COMMENT S'APPROPRIER SOURNOISEMENT UN MONUMENT FAISANT PARTIE DU PATRIMOINE PUBLIC ET HISTORIQUE".
C'est un article de près de 5 pages que j'ai voulu complet sans pour autant en rendre la lecture fastidieuse et ennuyeuse.
Je l'ai envoyé à notre ami "AA" pour qu'il le lise et qu'il m'adresse les remarques qu'il juge utiles. J'attends sa réponse.

Johnny
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:48

ATTENTION, j'ai expurgé ce qui suit de certains noms du fait qu'à l'époque plainte a été déposée à ma charge par les personnes citées. Heureusement il n'y a pas eu de suites, mais j'ai quand même dû aller m'expliquer !


Au fond, publié ici sur le forum, ce document n'est pas encore largement diffusé, le voici donc.
N'hésitez pas à faire toutes les remarques que vous jugez utiles.

Tapirm72.

LE SCANDALE DU CHAR SHERMAN D'HERMETON-SUR-MEUSE,
OU COMMENT S'APPROPRIER SOURNOISEMENT UN MONUMENT FAISANT PARTIE DU PATRIMOINE PUBLIC ET HISTORIQUE.

1. Historique :
1.1. L'Histoire :
Journées du 4 au 7 septembre 1944.
Les premières troupes américaines approchent de la Meuse aux environs
de Heer-Agimont, par la route de Philippeville. Elles sont prises sous le
feu de la Panzer Division « Das Reich » (tristement célèbre par
les massacres d'Oradour-sur-Glane) installée sur les hauteurs de Heer et
à Blaimont.
Les américains veulent traverser la Meuse. De lourds combats
s'engagent. De nombreux américains tombent. A Hermeton-sur-Meuse
demeure le Médecin-dentiste Paul Michel qui n'hésite pas à mettre sa
maison et ses connaissances médicales au service des Alliés pour soigner
les blessés.
1.2. La petite histoire :
1948 – En reconnaissance pour services rendus au cours de la Libération
du pays, un Char Sherman Jumbo, type M4A3-E2-E8, est confié à Monsieur Paul
Michel, à charge pour lui de créer un Mémorial. Une stèle est érigée à
l'endroit du franchissement de la Meuse, au km 24,5 de la Route 96, à la
mémoire des vaillants libérateurs. Le Char Sherman est placé à coté de
cette stèle.
1994 – On s'aperçoit que le Char Serman de Hermeton-sur-Meuse est un
des rares « Jumbo » encore présents en Belgique. Le Musée de l'Armée
le revendique en vue de sa restauration et de son exposition à Bruxelles.
Une « levée de bouclier » s'opère dans la population hastiéroise contre
l'enlèvement du char et son départ pour Bruxelles.
L'enquête révèle que le Char est toujours propriété de l'Armée des
Etats-Unis, qui, compte tenu de sa rareté, l'offre au Musée de l'Armée en
vue de sa restauration.
Par respect pour l'investissement des habitants de Hermeton-sur-Meuse
durant les combats de la Libération, le Musée de l'Armée décide de
remplacer le « Jumbo » enlevé par un Sherman M4A4 moins spécifique,
mais tout aussi représentatif de l'armement allié de l'époque.
1.3. La situation actuelle :
Ce « nouveau » char est cependant propriété du Musée de l'Armée. Il est
donc mis « en dépôt » à Hermeton-sur-Meuse selon un Acte de mise en
Dépôt n° D068 du 3.8.2010 (dernière prorogation encore en cours
actuellement) – Réf n°002844 du Ministère de la Défense Nationale –
Musée Royal de l'Armée et d'Histoire Militaire.
L'Acte de dépôt est conclu entre d'une part le Musée de l'Armée,
représenté par le Colonel BEM e.r. J-P HAUSMAN et la Commune de
Hastière, représentée par le Bourgmestre Claude BULTOT.

2. Restauration :
2.1. Charges liées au dépôt, actées dans l'Acte D068 :
L'Acte de Dépôt est très clair quant aux charges que le dépositaire (la commune) se doit d'endosser. Parmi ces charges figure notamment la restauration de l'objet lorsque cela s'avère nécessaire.
2.2. On se rejette les obligations :
Il s'avère que depuis plusieurs mois des tergiversations ont lieu sur le point de savoir qui va restaurer ce char et qui va en supporter les charges. Une association « Les Amis d'Agimont » tire son épingle du jeu. La commune ne veut pas engager de dépenses dans cette entreprise.
Le temps passe. Le char rouille et se détériore au point que cela en devient désolant. Ce monument, dont l'objectif était de rendre hommage aux vaillants libérateurs, est en train de devenir une bien triste épave, représentative d'une sorte de petit esprit local.

2.3. « Devoir de Mémoire » :
2.3.1 : L'association :
« Devoir de mémoire » serait une association de fait de deux personnes. Elle n'a pas d'existence juridique. Cela semble n'être qu'un leurre !
Le Président : un nommé - - - - - - - - - de Hastière, personnage désigné par la rumeur publique comme trouble, sournois et usurpateur. Il serait - - - - - - - -de Hastière, mais n'aurait jamais ni porté les armes, ni été ancien combattant. Il se place ostensiblement à l'avant plan des manifestations patriotiques comme s'il était détenteur d'une légitime représentativité, arborant une lignée de décorations dont, une fois de plus, la rumeur publique dit qu'elles sont imaginaires et/ou usurpées.
Le Secrétaire : un nommé - - - - - - - , dont il n'y a pas grand chose à dire, sauf qu'il est passionné par les véhicules US 2ème Guerre Mondiale et qu'il dispose d'un vaste terrain à Hastière sur lequel pourrissent lentement plusieurs de ces engins.
L'association ne compterait pas d'autres membres.
Le fait est cependant que - - - - - est impliqué dans un groupement de collectionneurs basé en France, à Valenciennes, qui s'occuperait activement, à titre privé, de la restauration de véhicules militaires anciens.
2.3.2. Projet de restauration du char :
Nous abordons ici un projet qui nous paraît particulièrement sournois et qui ressemble fichtrement à une vaste et savante manipulation.
Nous sommes en possession d'une lettre du 11.11.2010, de - - - - - - , adressée au Musée de l'Armée, dans laquelle le rédacteur propose d'acter un amendement à l'Acte de Dépôt pour que l'Association « Devoir de Mémoire » puisse sortir le Sherman pour participer à des rassemblements et/ou commémorations (?!?). L'autorisation est demandée de retirer le Sherman de l'endroit du dépôt (route 96 – km 24,5) et de l'entreposer dans un atelier dans le but d'entreprendre sa remise en état. Parallèlement, « Devoir de Mémoire » propose de remplacer le Sherman sur la voie publique par un char « Patton M46 » (engin des années 1950 – plus aucun rapport avec la 2ème Guerre Mondiale) qu'elle s'engage bien entendu à entretenir.
Le 17.11.2010, « Devoir de Mémoire » adresse un courrier au Bourgmestre de Hastière et lui demande de signer « la demande de transfert de l'acte de dépôt de la commune de Hastière vers l'association Devoir de Mémoire ».
Nous ignorons, au stade actuel des choses, si ce transfert a été accordé.
Le 3.1. 2011, - - - - - - adresse une lettre de motivation au Collège communal. Je suis en possession de cette lettre. Elle énonce d'une manière très habile les objectifs et projets de « Devoir de Mémoire », mettant l'accent sur l'aspect patriotique de l'action, sur le besoin d'informer les jeunes générations, faisant vibrer la corde sensible des pertes considérables en vies humaines subies durant les combats et sur la nécessité de « faire revivre » ces engins symboliques.
Dans la même lettre nous trouvons des notions telles que « réveiller » ce patrimoine, l'absence de coût à charge de la commune (Devoir de Mémoire prend tous les frais en charge), le char sera entreposé dans un atelier à Hastière, des visites pourront être organisées pour permettre aux intéressés de visualiser l'avancement des travaux, etc, etc . . .
Cette lettre de motivation laisse un arrière-goût amer. C'est en réalité une succession d'arguments mielleux destinés à endormir les éventuels réflexes de méfiance des lecteurs et d'inciter les Autorités à céder devant les revendications persistantes.
La fin des travaux de restauration et la présentation du résultat final est prévue sur la place publique pour août-septembre 2012.

3. La triste réalité :
3.1. Première surprise :
Avril 2012 : Un beau jour, . . . le Sherman a disparu. Petite enquête dans les environs. Il s'avère que le Char a été enlevé durant la nuit, fin du mois. Sur place, personne ne sait par qui il a été enlevé ni où il a été emmené !
3.2. Contact avec le pouvoir communal :
Mai 2012 :Nous adressons un courrier au Bourgmester de Hastière, Monsieur Claude Bultot, auquel nous faisons part de notre inquiétude au sujet du char de Hermeton-sur-Meuse. Le Magistrat communal nous répond rapidement que le char se trouve « dans un endroit sécurisé, à Hastière, en vue de sa restauration ». Il insiste sur le fait que sa réponse est destinée à nous rassurer.
Il précise que des visites pourront être envisagées pour visualiser l'état d'avancement des travaux.
Tout va pour le mieux.
3.3. Suite et presque fin :
Janvier 2013 : Le char n'est toujours pas revenu à sa place ! Il n'y a eu aucune invitation à visualiser l'état d'avancement des travaux !
4.2.2013 : Nous adressons un courrier électronique au Bourgmestre de Hastière pour rappeler notre correspondance de Mai 2012 et pour savoir où en sont les travaux. Surprise : Pas de réponse !
6.3.2013 : Nouveau courrier électronique au Bourgmestre. Et, . . . toujours aucune réponse ! !
18.5.2013 : Troisième courrier électronique au Bourgmestre. Et, surprenant, . . . toujours aucune réponse ! ! !
Là, on commence à se poser de sérieuses questions.
3.4. Week-end de Bienvenue – Les Wallons vous ouvrent leurs portes :
Fin Mai 2013, nous recevons au courrier un dépliant annonçant la tenue d'un week-end de bienvenue au cours duquel les hastiérois qui le désirent présentent leurs occupations, leurs loisirs, leurs passions, etc.
Nous jetons un œil sur le programme et y découvrons avec surprise un encart annonçant que - - - - - compte présenter la reconstitution d'un camp américain de la fin de la 2ème Guerre Mondiale. Dans le même encart il est indiqué que les personnes intéressées pourront se renseigner au sujet de la restauration de véhicules militaires et en particulier au sujet de la restauration du Sherman d'Hermeton.
3.5. L'Horreur !
Le week-end de bienvenue se tient les 22 et 23 juin 2013.
Le 22.6.2013, nous pénétrons sur le terrain de - - - - - - . Le camp U.S. est en cours d'installation. Plus loin, sur le terrain, nous apercevons la silhouette bien connue du Sherman. Nous approchons et là, . . . c'est l'horreur !
Le char est entouré et envahi de hautes herbes. Il est dans un état indescriptible.
Nous l'approchons et en faisons le tour. Notre première impression se
confirme : ce n'est plus qu'une épave. Le capot du compartiment-moteur est ouvert. Nous escaladons le char. Il est béant. L'intérieur baigne dans l'eau, un régal pour les grenouilles. La trappe arrière est grande ouverte. De la végétation de 60 cm de haut pousse à l'intérieur du compartiment-moteur.
C'est effrayant !
3.6. Le cimetière :
Étant sur le terrain, nous en profitons pour regarder autour de nous. Nous y découvrons une grosse demi-douzaine d'épaves de véhicules militaires U.S. De la 2ème Guerre Mondiale. Rien qui puisse faire penser à une vaste collection (60 véhicules annoncés dans la lettre de motivation) de véhicules militaires amoureusement restaurés.
A nos yeux, il s'agit ici clairement d'un lamentable cimetière d'épaves en train de finir de pourrir.

4. Conclusions :
Il semble qu'un petit groupe de personnes (opportunistes et passionnées ?) sournoises et manipulatrices (peut-être ?) ait tiré parti d'une situation pour le moins ambigüe pour tenter de s'approprier à moindre frais un objet mythique, un Char Sherman de la 2ème Guerre Mondiale.
Le but avoué étant de remettre le char en état (quand ?), d'y placer un moteur (Pourquoi ? C'est un monument), de le remettre en peinture et de le sortir de temps à autre pour participer à des rassemblements, commémorations ou cérémonies (en bref, pour l'utiliser comme s'il s'agissait d'un véhicule appartenant à un collectionneur privé) et pour le reste de ne plus le remettre sur la route, mais bien de le remplacer par un autre char des années 1950.
Si la manipulation réussissait, le Sherman se retrouverait à demeure dans les dépendances privées de l'un ou l'autre collectionneur quelque part en Belgique (. . . ou en France – puisque ce groupement de passionnés est basé à Valenciennes).

Nous nous interrogeons sur le point de savoir pour quelle raison nos trois courriers électroniques de début 2013 sont restés sans réponse de la part du Bourgmestre. Notre sentiment, au bout du compte, est que, devant la tournure que les événements ont prise, le Bourgmestre se rend compte qu'il a été « abusé », « roulé dans la farine » (lui, comme le Musée de l'Armée) et qu'il ne sait tout simplement plus quoi répondre.

On peut aussi imaginer sans grands risques de se tromper que, petit à petit, la mémoire collective finira par « oublier » ce Sherman. D'ailleurs, actuellement un grand panneau publicitaire a été placé à l'endroit d'où le char a été enlevé. Cela signifie que petit à petit les gens du coin s'habitueront à voir ce panneau publicitaire en lieu et place du char, . . . et le tour est joué !

Imaginons un seul instant qu'une association « Devoir de Mémoire » ait enlevé
de la même manière le Sherman de la Place Mac Aulife à Bastogne.
Ce serait risible ! ! !

Johnny F.
28.6.2013.

PS : Nous sommes en possession de tous les documents cités dans le présent exposé et sommes donc en mesure de les présenter. Par ailleurs nous sommes en possession d'une vaste collection de photographies du Sherman avant son enlèvement alors qu'il se trouvait encore le long de la route 96, mais aussi d'une vaste
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:50

Juillet 2013 :

Le texte définitif est déjà parti dans plusieurs directions. Le Président du Conseil Provincial a accusé réception et a annoncé une enquête.
Pour les autres, pas de réaction. Cela ne veut pas dire qu'ils s'en désintéressent.
Le texte est également parti chez un journaliste du Soir Magazine, mais je n'ai pas encore de réaction non plus.

Ce matin je suis allé à la Bourse de Wavre. L'organisateur J-P CHANTRAIN est un personnage très actif. Je lui ai remis le texte également.

Au niveau local, je n'ai pas encore pris de contact. J'attends et espère recevoir d'abord des réactions de l'extérieur.

Attendons.

Johnny.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:52

En tout état de cause, j'ai envoyé des mails dans toutes les directions, y compris au Bourgmestre.
Je n'ai même pas reçu un accusé de réception.
Au Gouvernement Provincial, j'ai été assuré qu'on allait donner à cette affaire "toute l'attention qu'elle méritait". J'attends toujours.
J'ai même envoyé un avis à la presse fin juin, début juillet. Si quelqu'un a vu quelque chose dans la presse, cela me ferait plaisir d'en prendre connaissance.

Même au niveau du Musée de l'Armée on semble prendre la chose avec une désinvolture certaine !

Je taquine à présent le projet d'enlever le Char Sherman de la Place Mac Aulife à Bastogne, . . . ! Si la chose est possible à Hermeton sur Meuse, cela doit être possible à Bastogne également, non ?

Il est évident, dans ce pays de "déb..les", que les problèmes communautaires sont plus importants que le "Devoir de mémoire" !

Johnny.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:54

29 août 2013 :

Je reviens sur le sujet.

Il y a une grosse semaine, j'ai reçu un mail de RTL TVI en réaction à mon courrier relatif à ce char. On m'annonce que mon courrier a été transmis à "la Rédaction", qui prendra contact avec moi. Cela a au moins le mérite d'être une réaction, . . . !

Ensuite, le 13 de ce mois, j'ai adressé un mail circonstancié au Bourgmestre compétent pour l'interpeller, une fois de plus.
Cette fois j'ai reçu une réponse.
La voici :



Je me suis bien entendu empressé d'y répondre.
Voici ce que je viens de poster :

Heer, le 29 août 2013,



Monsieur Claude BULTOT,

Bourgmestre de et à

5540 HASTIERE.


Concerne : Tank Sherman. Mon Email du 13 août dernier.
Votre référence : CDU-


Monsieur le Bourgmestre,


J'ai bien reçu la lettre du 26 août 2013, relative à l'objet repris en rubrique.

Je constate avec une certaine satisfaction que cette affaire a été portée à la connaissance du Collège communal. La réponse qui m'est parvenue n'est cependant pas de nature à m'apaiser.
En effet, il s'agit là d'une réaction politicienne typique destinée uniquement à « faire retomber une certaine pression ».

Vous dites vous-même, dans cette lettre, « que vous suivez le problème » (sic). Vous admettez donc explicitement qu'il y a un problème. En outre, vous faites allusion à une convention qui régit les modalités de la restauration de ce char, mais vous ne dites pas quelle sera sa destination ultérieure. Retrouvera-t-il sa place le long de la route Dinant-Givet ?
Cette convention prévoit-elle de laisser le char en question à l'abandon sur un cimetière de vieux véhicules militaires, béant, envahi par les broussailles ? Prévoit-elle également de l'abandonner à un groupe d'amateurs de « militaria » pour leur permettre d'en user comme s'il s'agissait d'un objet quelconque faisant partie d'une collection privée ?

Ce char doit être considéré comme un monument à la mémoire des soldats alliés et des Résistants locaux qui ont permis la libération de notre pays du joug nazi et non pas comme une vulgaire pièce de collection même s'il est vrai que l'on parle ici d'un engin différent de celui qui avait, à l'origine, été confié aux Résistants de Hermeton-sur-Meuse. Ce Sherman fait partie du patrimoine historique de Hermeton et ne mérite pas le sort qui lui est actuellement réservé.

Je vous serais donc gré de me faire savoir avec précision ce que l'avenir réserve à ce brillant témoin du passé.

Veuillez agréer, Monsieur le Bourgmestre, mes salutations distinguées.




J. F.



Johnny.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:56

Intervention d'un membre :

Re: Le Tank Sherman de Hermeton sur Meuse.
Message par griboura le Sam 31 Aoû - 0:46

Bonjour à tous

Procurez vous le vers l'avenir de ce jour, on y parle du tank Sherman.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20130830_00353344

J.
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Tapirm72 le Mer 12 Oct 2016 - 10:58

Salut à tous,

Je rentre à l'instant d'un petit week-end au littoral.
J'ouvre mon PC et prends connaissance de mes mails. Je prends aussi connaissance de l'article en question.
Tous les commentaires sont bons ! C'est clairement de la récupération "politicienne", mais ce qui m'importe, MOI, et ce qui devrait importer les collectionneurs respectueux que nous sommes tous, j'en suis convaincu, est que ce char soit restauré d'urgence et surtout remis à sa place sur la voie publique ! ! ! !
De toute manière, il ne fallait pas attendre cet article pour savoir ce que valent les politiciens, à quelque niveau qu'ils se placent !

Johnny
avatar
Tapirm72
Membre présent

Messages : 607
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : Frontière Franco-Belge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf, . . . Mon combat !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum