La petite forteresse et le Ghetto de TEREZIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La petite forteresse et le Ghetto de TEREZIN

Message par GOLDEN ARROW le Jeu 9 Jan 2014 - 22:28

Salut à tous,

Lors de mon séjour à Prague (Rép Tchèque), j'ai eu l’opportunité d'aller visiter une petite forteresse ainsi qu'un Ghetto, tout deux situés à TEREZIN. Cette partie de l'histoire mérite de ne pas être oubliée, c'est donc avec plaisir que je partage mon séjour avec vous.


La petite forteresse de TEREZIN

. La forteresse de Terezin fut édifiée au XVIIIième siècle afin de défendre les voies d’accès  et d’empêcher les troupes ennemies d’entrer à l’intérieure du pays.
. Dés le début du XIXième siècle, elle servit de prison non seulement pour les prisonniers de guerre, mais aussi pour les détenus politiques ou les opposants au régime des Habsbourg.
. En juin 1940, elle fut transformée en prison de la Gestapo de Prague. La plupart des prisonniers étaient soit des opposants au régime, soit des résistants, soit des juifs. Terezin n‘était souvent qu’une prison de transit. Les prisonniers passaient devant les tribunaux nazis avant d’être envoyés dans des maisons de correction, d’autres prisons ou le plus souvent, dans les camps de concentration.
. La vie quotidienne des prisonniers devint particulièrement dure à partir de 1943. Avec l’augmentation du nombre des prisonniers, les rations de nourriture se réduisirent et la cruauté des gardiens augmenta. On mourrait de faim, d’épidémie et d’épuisement à Terezin, on était exécuté ou le plus souvent déporté à Auschwitz, Mauthausen, Buchenwald ou Flossenbürg...
. Début Mai 1945, l’insurrection de Prague incite les gardiens à abandonner la forteresse alors touchée par une violente épidémie de Typhus.
. Le 8 Mai 1945, à la tombée de la nuit, les troupes soviétiques de libération pénètrent dans la prison transformée provisoirement en hôpital. Une mise en quarantaine permet d’enrayer la mortalité.
Terezin, libre, devient alors un lieu de pèlerinage pour le peuple tchèque. Le cimetière de la forteresse accueille les dépouilles des victimes de la prison et du ghetto proche.
. Lieu de recueillement et de mémoire, la "petite forteresse" abrite aujourd’hui une exposition permanente. Plus de 32 000 personnes passèrent par cette prison. Plus de 2500 prisonniers périrent à la suite de mauvais traitements, de maladie ou des mauvaises conditions de vie.


Vue d'une partie des fortifications la Petite forteresse, avec la cour de la prison de la Gestapo.
Photo prise après mai 1945.





Un groupe de prisonniers politiques tchèques devant l'infirmerie de Terezin en 1941.




Plan de la Petite forteresse de Terezin (Theresienstadt) découpé et mis dans un album par un survivant après la guerre.



Une petite fille juive de Prague, Eva Nemova, née en 1937, photo faite en studio avant sa déportation en novembre 1941 à Terezin. Eva mourut à Terezin ou à Auschwitz.



Une entrée située dans le camp.



Une cour intérieur.



Les douches.



Une des nombreuse chambre des détenus.



Allée des cellules individuelles.



Une cellule individuelle. A savoir que certaines n'avaient pas de fenêtre et également que c'est dans ce camp et dans une de ces cellules que Gavrilo Princip, l’assassin de l'archiduc François-Ferdinand, fut détenu.



La fausse salle de bain commune, où rien n'était fonctionnel. Elle servait à tromper l'oeil de la croix rouge sur les conditions du camp.



La piscine du commandant du camp, le SS-Hauptsturmführer Heinrich Jöckel.



L’échafaud destiné aux exécutions, 250 à 300 personnes y furent exécutées.



Une plaque du souvenir.


Un monument du souvenir.



Le cimetière situé à l'entrée du camp.



Le cimetière situé à l'entrée du camp.



Je dispose encore d'autres photos, mais je vous ai mis ici le principal. Il existe un livre concernant ce camp, disponible dans le musée (malheureusement pas de photo car interdit). Sur 125 personnes présent dans le groupe, seul moi l'ai acheté..  scratch ... Que voici :

avatar
GOLDEN ARROW
Membre présent

Messages : 711
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Île-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite forteresse et le Ghetto de TEREZIN

Message par GOLDEN ARROW le Jeu 9 Jan 2014 - 22:28

Je continue...


Le Ghetto de TEREZIN

. En 1941, Terezin, ville au Nord de Prague, est devenue un camp-ghetto de transit vers Auschwitz. Là, des familles entières vivent l’horreur du système nazi : l’humiliation, l’extermination par la faim, la mort par exécution sommaire, le départ vers une destination inconnue d’où on ne revient pas.

Leur crime ? Etre juif.

Des familles entières, 15000 enfants... et si peu de survivants pour raconter la réalité de Terezin.

. Terezin n’est pas un camp comme les autres. La propagande nazie veut donner une image rassurante du sort des juifs déportés. Un film est tourné : " Le führer offre une ville aux juifs" et le 23 juin 1944, la Croix-Rouge est invitée à venir constater que le sort des juifs disparus dans toute l’Europe n’est pas "si terrible". Et les nazis présentent à l’organisation internationale un camp modèle : des familles confortablement logées, des enfants jouant paisiblement, des prisonniers sereins, une intense vie artistique, une mascarade dont les régimes totalitaires ont le secret.
.La Croix-Rouge a vu et filmé le "camp modèle" de Terezin et elle est repartie puis la vie sordide de Terezin a repris et les enfants de Terezin ont disparu, 15 000 enfants et une centaine de survivants à peine...


Arrivée des prisonniers dans le Ghetto



Arrivée des prisonniers dans le Ghetto



Les bâtiments emménagés


La ville de TEREZIN est aujourd'hui une ville morte ou presque. Quelques personnes y vivent encore mais l'entretien des routes, des maisons, du paysage ne ce fait plus. La ville est donc presque fantôme, et personne ne reste indifférent en passant par là..











Voila, j'espère que ce reportage vous aura plus. Merci de m'avoir lu et à bientôt !


++
avatar
GOLDEN ARROW
Membre présent

Messages : 711
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Île-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite forteresse et le Ghetto de TEREZIN

Message par Early le Sam 11 Jan 2014 - 20:55

Merci, beau reportage...
avatar
Early
Administrateur

Messages : 1773
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite forteresse et le Ghetto de TEREZIN

Message par David-68 le Sam 11 Jan 2014 - 21:17

Merci du partage GA !

_________________
- Ration k 1944 (modèle couleur), tout fabricants sauf Patten Food Products
- Cigarettes Camel avec bande bleu toute date depuis 1940 jusqu'à 1945
- Paquet de céréale Kellogg's Rice Krispies
- Sucreries de P.X.
- Taille crayon Boston modèle L
- Ration C modèle tardif, jamais ouvert
- Petites boites de café
- Boites de conserves U.S. de P.X.
- Equipement U.S. camo blanc d'origine
avatar
David-68
Modérateur

Messages : 2638
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 22
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite forteresse et le Ghetto de TEREZIN

Message par GOLDEN ARROW le Sam 11 Jan 2014 - 21:49

Avec les plaisir les copains.

Je vous recommande la ville de Prague, c'est vraiment magnifique à voir.

Quand au Ghetto, les mots me manquent, même là-bas...

Le croix rouge avait fait de la propagande sur cette ville, une vidéo existe sur you tube.
avatar
GOLDEN ARROW
Membre présent

Messages : 711
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Île-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite forteresse et le Ghetto de TEREZIN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum